Uncultured - Formes d'illustration

Enzo Berkati : des bancs du lycée au festival d’Angoulême

  • Découvertes
  • 17 Mars 2022
  • 5 min

Rencontre avec Enzo Berkati, dessinateur de talent et amoureux de la bande dessinée.

Uncultured - Enzo Berkati : des bancs du lycée au festival d’Angoulême

Même si Enzo Berkati dessine depuis son plus jeune âge, c’est au lycée que cette passion a commencé à grandir. C’est d’ailleurs pendant les cours que le jeune homme affine son style et développe sa technique : « Au lycée pendant les cours, je passais tout mon temps à dessiner mais chez moi, les moments consacrés à cette activité étaient quand même assez rares. »

Après avoir passé son baccalauréat, il rejoint l’Iconograf à Strasbourg et se lance corps et âme dans le dessin : « (…) Je me suis rendu compte qu’il fallait que je m’y mette à fond si je voulais pouvoir en vivre comme je l’espérais. La formation a duré trois ans et depuis je peux compter sur les doigts d’une main le nombre de jours durant lesquels je n’ai pas dessiné ! »

La narration grâce à l’illustration, voilà ce qui intéresse Enzo. Quand on évoque son avenir artistique, c’est donc naturellement qu’il nous parle de bande dessinée : « En ce moment je travaille sur un projet de bande dessinée pour les éditions Glénat et je réfléchis toujours et écris sur d’autres projets qui suivront peut être celui ci. »

Son style est authentique et facilement reconnaissable : « Il y a plein de thématiques que j’aime aborder mais je pense que certaines se démarquent quand même au travers de mes différents dessins : l’adolescence notamment. »

Pour Enzo, la narration passe par l’environnement. De manière indirecte, il nous donne des informations sur ses personnages en définissant leur cadre de vie : 

« Une des choses que je préfère faire c’est imaginer à quoi ressemble la maison d’un personnage. Il faut le faire en fonction de ses goûts, des choses qu’il peut aimer faire. Sa chambre va dépendre de son âge, sa maison de son statut social etc…

En plus, j’aime beaucoup faire des dessins d’observation alors c’est toujours plaisant de remettre des choses que j’ai vu ! Les environnements dans mon projet peuvent d’ailleurs faire penser à mulhouse sur certains aspects, les quartiers riches sont en hauteur, la ville que j’ai créé est pas mal industrielle… »

Malgré son jeune âge et à force de travail, Enzo a su se forger une place dans le milieu de la bande dessinée. Aujourd’hui le jeune homme affiche de prestigieuses références dans son CV : il participe au concours jeunes talents d’Angoulême en 2019, réalise des planches pour Tilt, collabore également avec le Journal de Spirou… Et le dessinateur n’a que 22 ans !

En lien avec le réseau Canopé (un opérateur public du ministère de l’Éducation nationale), Enzo a également travaillé sur la création d’un escape game numérique : mission Jaurès.

bande dessinée, illustration, dessin, iconograf
Partage cet article